C6R
Convention pour la 6ème République

Accueil > tribunes libres et contributions aux débats > Hollande et la V° République : le général de l’armée morte, par Paul (...)

Hollande et la V° République : le général de l’armée morte, par Paul Alliès

lundi 28 octobre 2013, par Bernard VIVIEN, Paul ALLIES

Le discours prononcé le 3 octobre dernier par le Président de la République qui, à l’invitation de Jean-Louis Debré, a "fêté" les 55 ans de la Constitution de la V° République. Un discours dont le teneur nous conforte malheureusement dans la conviction qu’il nous faut plus que jamais élargir la mobilisation au plus grand nombre pour que la 6° République voit le jour. Loin d’être une question mineure, l’avènement de celle-ci est une nécessité si l’on veut que s’instaurent de nouvelles pratiques démocratiques, elles-mêmes indispensables pour de véritables changements. Voici la réaction de Paul Alliès à ce discours publiée sur son blog. Bernard Vivien ;

Hollande et la V° République : le général de l’armée morte

Faut-il commenter le discours de François Hollande prononcé le 3 octobre dernier pour fêter les 55 ans de la Constitution de la V° République ? La question se pose tant le propos fut creux, convenu et de circonstance : il s’agissait de répondre à la curieuse invitation de Jean-Louis Debré d’autocélébrer le Conseil Constitutionnel en présence des 205 ministres encore en vie des 37 gouvernements qui se sont succédé depuis 1958.

François Hollande a célébré lui, à sa manière le reniement de ses promesses de campagne ainsi que de ses bons voeux de janvier 2013. Il a fait plus en laissant croire que son ralliement au référendum d’initiative populaire instauré par Sarkozy était une avancée démocratique. Il est allé plus loin encore en caricaturant une possible 6° République.

suite : http://blogs.mediapart.fr/blog/paul-allies/081013/hollande-et-la-v-republique-le-general-de-larmee-morte

Répondre à cet article