C6R
Convention pour la 6ème République

Accueil > Quelle VI° République et comment y parvenir ? > Communiqué de la Convention pour la 6° République

Communiqué de la Convention pour la 6° République

après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement

jeudi 17 mai 2012, par Bernard VIVIEN, Paul ALLIES

L’annonce de la composition du nouveau gouvernement ce mercredi 16 mai 2012 au soir, et l’entretien accordé par le premier ministre au 20 heures de France 2 le même soir témoignent de premières avancées concrètes vers cette République démocratique et sociale dont la 6° République sera en quelque sorte l’aboutissement.
La Convention pour la 6° République tient à saluer ces premiers pas et reste plus que jamais mobilisée pour que de nouvelles avancées soient possibles. Et cela passe par l’existence au sein du Parlement d’une majorité déterminée à aboutir sur des points essentiels. C’est pourquoi, après avoir organisé un débat avec les candidats à l’élection présidentielle, la C6R va interpeller les candidats aux élections législatives.
Les questions qui seront posées aux candidats seront en ligne sur ce site, ainsi que les réponses obtenues.
Bernard Vivien

La Convention pour la 6° République (C6R) se réjouit de la rénovation qui caractérise l’alternance dans les institutions de la direction de l’Etat.

Cette rénovation est évidente pour ce qui concerne le gouvernement. Les principes de parité et de rajeunissement, assorties de celui de la ratification populaire pour les ministres qui échoueraient dans une élection législative (ils perdraient alors leur portefeuille) vont dans le sens d’un changement des pratiques attendues depuis longtemps.

Dans ce registre, la C6R félicite deux de ses personnalités, Arnaud Montebourg et Christiane Taubira qui exerceront d’importantes responsabilités ministérielles : le premier qui fut le fondateur de notre mouvement et en est toujours le président d’honneur, prend la charge d’un New Deal à la française ; la seconde qui n’a jamais cessé de soutenir nos revendications sur la moralisation de la vie politique et le respect de la séparation des pouvoirs va pouvoir agir en ce sens au ministère de la justice.

Notre combat pour une République démocratique et sociale continuera plus que jamais avec eux et avec une force inégalée.

Ce combat est encouragé par les propos du président de la République lors de sa prise de fonction annonçant un retour à la responsabilité gouvernementale et la fin de l’hyperprésidence.

C’est le début d’une rénovation radicale qui ne s’accomplira qu’à la condition qu’une majorité parlementaire le veuille. C’est la raison pour laquelle la C6R interrogera les candidats aux élections législatives sur les dix projets évoqués par François Hollande avant son élection, intéressant un nouveau fonctionnement de la République. Ils sont de nature à ouvrir la voie à un changement de régime.

Le 17 mai 2012
Paul Alliès
Président de la C6R

2 Messages

  • Communiqué de la Convention pour la 6° République Le 18 mai 2012 à 11:31 , par E.Varlin

    Bonjour,
    Je souhaite sincèrement que vous ayez raison mais ce premier ministre ayant dirigé sa vile plutôt en autocrate qu’en démocrate ( voir son comportement au sujet de ND des Landes ) je craint que le naturel revienne vite.

    repondre message

  • Communiqué de la Convention pour la 6° République Le 22 mai 2012 à 13:19 , par Saga des Gémeaux

    Je rejoins la premier commentaire. Cela serait un vrai miracle si l’on en finissait avec le régime gaulliste. Mais comme le dit le premier intervenant, le gouvernement qui sortira des urnes, ne remettra sûrement pas en question la Constitution actuelle et les pratiques de ce poison qu’est le présidentialisme. De Gaulle ayant son régime car il savait que celui-ci flatterait les bas instincts de la classe politique qui se serait ralliée à sa conception absolutiste du pouvoir.

    Saga des Gémeaux.

    repondre message

Répondre à cet article